Robojelly : Le robot méduse infatigable

Par Thomas Zuk, étudiant SUPINFO.

 

Robojelly, le robot infatigableDes ingénieurs américains de la Virginia Tech ont récemment créé un robot bio-inspiré se comportant de la même façon qu’une méduse.

Le robot se situe encore aux premiers stades de développement, néanmoins on peut remarquer que les opérations de sauvetage à la surface de la mer ou dans les fonds sous-marin par des robots ne seront bientôt plus de la science-fiction !

Le principal atout de ce robot réside dans le fait qu’il soit totalement autonome. En effet, il est alimenté en énergie à l’aide de réactions chimiques mettant en jeu l’oxygène et l’hydrogène contenu dans son environnement. Ces réactions finissent par produire de la chaleur elle-même utilisée par les muscles de Robojelly pour produire une impulsion.

Un schéma montrant la structure de Robojelly, la méduse infatigable

Robojelly utilise en fait des matériaux « à mémoire de forme », lui permettant de puiser l’énergie nécessaire à ses mouvements directement dans son environnement, ce qui le rend indéfiniment fonctionnel.

Le robot contracte ses muscles artificiels pour refermer son ombrelle et évacuer l’eau stockée, entrainant une propulsion en ligne droite, comme une vraie méduse. Ensuite ses matériaux « se souviennent » de leur forme d’origine et se relâchent. Robojelly peut donc recommencer de la même manière ses mouvements, ce qui donne une caractéristique cyclique (et donc infinie) à son fonctionnement.

La ressemblance avec le mouvement de l’animal est frappante. Ce nouveau robot marque une grande avancée dans la conception de robots sur le modèle animal, alors à quand la création d’un nouveau robot-animal ?