Robot MABEL : coureur de fond ou Terminator en puissance ?

Le robot Maben de l'université du Michigan champion de course à piedsUn très bon article de nos confrères de chez Futura Techno nous présente le robot MABEL, annoncé comme étant le premier robot à courir à la façon d’un être humain, et également le robot coureur de ce type le plus rapide du monde (tout simplement).

Mis au point par les chercheurs de l’University of Michigan College of Engineering près de Ann Arbor (Etats-Unis), ce robot est doté d’articulations aux genoux lui procurant une agilité et une rapidité exceptionnelle.

En soit, le fait de courir n’est pas nouveau pour un robot. QRIO le faisait déjà en 2005, tout comme ASIMO aujourd’hui. Là où nos mâchoires se décrochent, c’est lorsque l’on apprend que MABEL est capable de maintenir une allure de 11 km/h. A titre de comparaison, la dernière version d’ASIMO peut courir à environ 6 km/h, et quant à vous et moi, nous courons en moyenne à 10 km/h lors d’un jogging. En d’autres termes : MABEL pourrait vous suivre lors de votre footing matinal !

Voyez plutôt : sur la vidéo qui suit, MABEL est entièrement autonome, et régule lui-même sa vitesse en fonction de son environnement.

Au ralenti, on voit bien que le robot est sans arrêt en train de se rééquilibrer pour ne pas tomber. MABEL pourrait servir de base au développement de nouvelles prothèses pour améliorer les conditions de vie de personnes à mobilité réduite, ou encore pour la mise au point d’humanoïdes capables d’intervenir en milieu à risque (centrale nucléaire, incendie et théâtre d’opération militaire par exemple).

Sa démarche impressionnante de réalisme, accompagnée de son fracas mécanique, pourrait presque faire froid dans le dos en rappelant à notre bon souvenir un certain robot « souriant » des années 90. Cette application militaire pour un projet de recherche en robotique est d’autant plus probable, lorsque l’on sait que le DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) finance une partie du projet.

John Connor si tu m’entends…

Robot Terminator (extrait du film)

« Bonjour, veux-tu être mon ami ? »