Des droïdes Star Wars, sur ISS, fonctionnant sous Androïd

Droïde d'entrainement Star Wars (Star Wars training Droid)

Réplique de l’un des droïde d’entrainement visible dans Star Wars ép. IV

En voilà un drôle de titre, pour un sujet tout aussi original : des robots Star Wars flottant à bord de la Station Spatiale Internationale. Cette nouvelle pourrait paraitre loufoque, et pourtant, le sujet est tout à fait sérieux.

S’inspirant des petits droïdes d’entrainement visibles dans l’épisode IV de Star Wars (lorsque Luke s’entraine au sabre laser), le MIT avait mis au point il y a quelques années des robots similaires, capables de flotter et se déplacer en apesanteur, au moyen de petits propulseurs au CO2.

NASA-MIT-SPHERES-Star-Wars-Inspired-Droids

Les droïdes SPHERES du MIT, flottant à bord de la Station Spatiale Internationale

Conçu sans réel but, hormis celui du défi technologique, ces droïdes ont peut-être enfin trouvé une utilité aujourd’hui, à bord d’ISS. Ces petites boules flottantes pourraient en effet servir de robots patrouilleurs, en vue d’inspecter en permanence l’intérieur et l’extérieur de la station, ou même de robots « caméraman », en permettant aux astronautes de se filmer d’une manière peu contraignante (et originale !).

Présentation des SPHERE en vidéo à bord de la Station

Afin de remplir ces nouvelles missions, la NASA a fait subir à ces petits robots une mise à jour matérielle hors du commun : la greffe d’un smarphone Nexus S de Samsung. Muni d’un accéléromètre, d’un gyroscope, d’une caméra, ainsi que d’un écran tactile, le tout supporté par un processeur d’1Ghz, ce smartphone permet à ces petits robots de bénéficier de toutes les fonctionnalités modernes de communication. En outre, comme l’explique Mark Micire, ingénieur logiciel de l’Intelligent Robotics Group, qui développe ce système : « L’accès au code source d’Android nous permet d’adapter le logiciel pour utiliser le téléphone comme un ordinateur compact, bon marché et économe en énergie »

Un droïde SPHERE, augmenté d’un smartphone Samsung Nexus S, permettant ainsi au robot de bénéficier de tous les capteurs du téléphone

On dit souvent que la science et la science-fiction s’influencent mutuellement, c’est en tout cas clairement le cas ici, pour notre plus grand plaisir ! :)

 

Plus d’informations :

- Article source de Futura Science : https://www.futura-sciences.com/fr/news/t/robotique/d/premiere-spatiale-la-greffe-dun-smartphone-sur-un-robot-de-la-nasa_31659/
– Les informations officielle sur le site de la NASA : https://www.nasa.gov/mission_pages/station/main/spheres.html